• Gino Vermeulen

Disposez-vous déjà d'un plan d'action pour un éventuel lockdown light ?

Le 26 novembre, le comité de concertation s'est réuni une nouvelle fois pour piocher dans la corbeille des nouvelles règles. Et sans surprise, le secteur de l'horeca était à nouveau à l’honneur.


Qu'a donné le tirage au sort du 26 novembre ?


Une série de mesures supplémentaires sont immédiatement entrées en vigueur le samedi 27 novembre pour une période de trois semaines.

Nouvelles mesures restrictives dès le 27 novembre


En ce qui concerne le secteur de l'horeca, les mesures restrictives suivantes sont désormais en place :

  • Les heures d'ouverture de tout établissement de restauration sont limitées de 5 heures à 23 heures.

  • Seules les places assises à une table sont autorisées.

  • Un maximum de 6 personnes sont autorisées à s'asseoir à une table (une exception s'applique s'il s'agit d'une famille de plus de 6 personnes).

  • Les discothèques et les dancings doivent fermer pendant trois semaines.

  • Des mariages et des collations peuvent être organisés à l'intérieur à partir de 50 personnes avec un Covid Safe Ticket.

L'efficacité de ces mesures sera évaluée le mercredi 15 décembre.


Cela signifie également que ces mesures peuvent aller dans des directions différentes.


Dans quel sens vont-t-elles aller ?


Si ces nouvelles mesures sont effectivement probantes, le nombre d'infections par coronavirus diminuera et les festivités de fin d'année pourront encore être sauvées dans une certaine mesure.


Ou bien ces nouvelles mesures ne suffiront pas, le nombre de personnes infectées par le corona restera au même niveau ou augmentera avec pour conséquence la mise en place d'un lockdown « light » après le 15 décembre.


En d'autres termes, la manière dont nous pouvons ou devrions célébrer la fin de l'année reste une question de spéculations.


Il est incontestable que notre société a besoin de sauver des vies et de soigner. Mais selon Matthias De Caluwe, PDG d'Horeca Vlaanderen, nous devrions également penser à la vie des entrepreneurs de l'horeca.


L'élaboration d'un plan d'action en ces temps incertains est une entreprise hasardeuse. C'est précisément pourquoi il est important pour vous, en tant qu'entrepreneur de l'horeca, de continuer à regarder vers l'avenir.


Préparer un plan d'action


Pour vos clients


En tant qu'entrepreneur de l'horeca, vous vous demandez sans doute comment vous allez bien pouvoir organiser les festivités de fin d'année si vous n'avez aucune idée de ce qui vous attend. Vos clients sont également confrontés à cette incertitude.


Il est donc grand temps de réfléchir à des solutions et à des alternatives pour le cas où un confinement serait effectivement mis en œuvre. Après tout, nous devons faire face à la réalité : si les mesures actuelles ne sont pas efficaces, il est fort probable qu'un verrouillage léger s'ensuivra, le secteur de l'horeca étant le plus durement touché.


La réorganisation des plats à emporter et des livraisons pour les fêtes de fin d'année peut offrir une solution. Et si ce lockdown light se concrétise, ce sera malheureusement probablement aussi la seule solution.


Faites savoir à temps à vos clients qu'en cas de fermeture complète du secteur de l’horeca, vous êtes prêt à leur proposer des alternatives pour qu'ils puissent également déguster vos plats de fête chez eux.


Une communication claire sur vos projets est un atout pour les deux parties.


Pour votre personnel


En ces temps incertains, pensez également à votre personnel.


Il sera difficile d'estimer combien et quels employés devront être prêts à intervenir.

Vous devrez également tenir compte des jours de congé que vos employés devront encore prendre en 2021.


Comme tout le monde doit les prendre en même temps, cela entraînera une pression supplémentaire sur les effectifs. En particulier pour les établissements horeca qui n'ont pas de jour de fermeture, cela peut poser des problèmes.


Quelle pourrait être la solution à ce problème ?


Pour les employés travaillant cinq jours par semaine, vous pouvez remplir l'un de ces deux jours de congé comme congé payé afin que ces jours ne soient pas perdus. De cette façon, vos employés pourront les reprendre en 2022.


Pour votre concept


Il est probablement clair pour vous maintenant que le déroulement des festivités de fin d'année reste un grand point d'interrogation.


Qu'est-ce que nous savons avec certitude aujourd'hui ?

  • L’horeca doit fermer à 23 heures.

  • Les règles de distanciation restent d'application, de même que les masques buccaux obligatoires pour votre personnel et vos clients qui se déplacent.

  • La consommation doit se faire à la table, le comptoir est donc à nouveau interdit.

  • Un maximum de 6 personnes sont autorisées à s'asseoir à la table

Il est peut-être temps de réfléchir à un nouveau concept : une formule dans laquelle un prix forfaitaire est fixé : proposer le menu et les boissons dans un package afin d'être sûr d'un certain chiffre d'affaires et de mieux maîtriser ses coûts.


Un autre avantage d'une telle formule est qu'elle offre également des avantages en termes de préparation et de mise en place. Vous pouvez utiliser moins de personnel pour cela et placer certains de vos employés au chômage économique. Cela aussi permettra de réduire les coûts.


Vous pouvez compter sur mon soutien


En tant que consultant en horeca, il m'incombe de continuer à vous soutenir en ces temps difficiles, incertains et chaotiques. Et je suis d'autant plus motivé à accomplir cette tâche.


C'est pourquoi j'ai fait un tour d'horizon de la manière dont vous pouvez continuer à donner le meilleur de vous-même en période de Covid-19 Vous pouvez télécharger ce document depuis mon site web https://www.ginovermeulen.be/downloads.


Rester informé


Dans le cadre de mon activité de consultant de l'horeca, je suis naturellement de près tous les développements. Je vous invite à vous abonner à mon bulletin d'information si vous souhaitez rester informé. Vous pouvez bien sûr toujours me contacter pour toute question spécifique.