top of page
  • Photo du rédacteurGino Vermeulen

10 conseils pour rentabiliser votre établissement

Prix de l'énergie et taux d'intérêt élevés, pénurie de personnel, forte concurrence... Assurer la rentabilité d'une entreprise Horeca n'a jamais été aussi difficile qu'aujourd'hui. Il ne fait donc aucun doute que vous vous êtes récemment posé la question suivante : "Comment rentabiliser mon établissement ?"


En appliquant ces 10 conseils à vos activités, vous pouvez optimiser les bénéfices de votre entreprise.


Prêt ? C'est parti !


1. Examinez attentivement votre concept


Le premier pas vers une meilleure rentabilité de votre entreprise Horeca ? Cela commence par un concept d'accueil clair. Posez-vous donc la question suivante : "Quel est mon groupe cible ? Mon public sait-il à quoi s'attendre dans mon établissement de restauration ?" Sur cette base, choisissez un concept clairement défini. Vous éviterez ainsi que des clients potentiels ne restent à l'écart par crainte d'être surpris.


Conseil : Vous recevez peu de nouveaux clients et votre clientèle vieillit ? Il est alors temps d'adapter votre concept.


2. Impliquez votre personnel


Un excellent moyen de rentabiliser votre entreprise Horeca est d'augmenter la dépense moyenne par client. Comment y parvenir ? En impliquant votre personnel. Familiarisez les membres de votre personnel avec les techniques de vente efficaces, telles que la vente incitative et la vente croisée, et formez-les à ces techniques.


Veillez aussi à ce qu'ils soient mieux à même de comprendre les besoins de vos clients. Faites-leur savoir qui sont les clients habituels, comment vous vous adressez à eux et quelle musique est diffusée. Vous fidéliserez ainsi vos clients et générerez davantage de ventes.


3. Formez votre personnel correctement


Créez un manuel dans lequel vous dressez une liste ciblée des tâches à accomplir, de l'ouverture à la fermeture. Une équipe solide et compétente est importante pour assurer la fluidité et l'atmosphère de votre commerce. Besoin d'un moment de calme ? Il y a toujours quelque chose à faire dans un établissement Horeca. Consultez le manuel pour connaître les tâches à accomplir : nettoyer les réfrigérateurs, préparer du thé glacé maison, tenir les stocks, remplir le papier hygiénique, polir les verres, etc.


La communication entre vous et votre personnel est également très importante. Pour ce faire, différents programmes et applications permettent de planifier les horaires du personnel et de faciliter les changements d'équipe entre collègues, ou vous pouvez utiliser un système de pointage. Prenez le temps de familiariser les nouveaux employés avec les systèmes et les applications que vous utilisez dans votre entreprise Horeca.


4. Travailler toujours de la même manière


Même en période d'affluence, vous voulez offrir des produits de qualité à vos clients grâce à un service parfait. Dans le manuel, prenez des photos des boissons, des plateaux de boissons, des pâtisseries, etc. En combien de morceaux découpez-vous les gâteaux, combien de millimètres contient un verre de vin, combien de glaçons contient une limonade maison ? Mesurez, mesurez et mesurez. C'est ainsi que l'on maintient le coût de la nourriture à un niveau raisonnable et que l'on garantit une qualité constante. Moins de surprises, c'est moins de chaos. Tout le monde sera donc satisfait.


5. Le pouvoir de la plainte : être ouvert à la critique


Recevez-vous une plainte ? Si c'est le cas, ne vous contentez pas de la rejeter. Traitez-la avec compréhension. En effet, les clients non satisfaits ont un impact négatif sur la rentabilité de votre établissement : un client non satisfait partage son expérience avec 10 personnes, tandis qu'un client satisfait ne la partage qu'avec 3 personnes.


Soyez ouvert aux plaintes, occupez-vous en et offrez une compensation. En effet, chaque plainte bien traitée vous rapportera des bénéfices supplémentaires à l'avenir.


6. Votre carte en vaut la peine


Saviez-vous que la conception de votre carte est un facteur crucial pour augmenter la rentabilité de votre entreprise ? Votre carte est la carte de visite de votre restaurant. Plus encore : c'est l'un de vos principaux outils de vente. Proposez une présentation attrayante où vous mettez en valeur les éléments principaux (un bon vin, un plat du chef) afin que les yeux de vos clients se posent sur elles.


En outre, des études montrent qu'une carte des desserts attrayante augmente les ventes de 25 %. Accordez donc toute l'attention nécessaire à la forme de votre carte. Réfléchissez bien à la conception du menu et veillez à ce qu'il corresponde à votre concept. Voulez-vous parier que vos efforts seront récompensés ?


7. Faites-vous entendre : investissez dans le marketing et la promotion


En tant que propriétaire d'un établissement de restauration, vous souhaitez évidemment retenir l'attention de vos clients. Investissez donc dans la promotion de votre entreprise via les réseaux sociaux. Organisez un événement à thème via Facebook ou envoyez à vos clients des newsletters intéressantes contenant des suggestions pour les jours fériés ou les célébrations festives.


Des likes, des likes, des likes et des followers.


Vous n'avez pas encore de compte Instagram ou Facebook ? Créez-en un dès aujourd'hui. Les médias sociaux peuvent considérablement augmenter la portée de votre clientèle. Proposez des photos et des posts à la mode. Publiez régulièrement des mises à jour sur les nouveaux plats, une photo d'une boisson ou un sourire d'un client. Faites-leur savoir quelles sont les suggestions du jour, s'il y a un événement intéressant ou si le soleil brille sur votre terrasse. Vos clients auront ainsi un aperçu unique des coulisses de votre entreprise.


Vous n'êtes pas un pro du numérique ? Il y a peut-être quelqu'un dans votre équipe qui est prêt à s'en charger. Ou devenez un vrai héros du numérique et lisez notre article "Comment utiliser Instagram pour votre entreprise de restauration".


8. Qu'y a-t-il dans la caisse ? Savoir, c'est tout


Faites un bilan financier. Voyez quels sont les coûts fixes et variables chaque mois. Où pouvez-vous faire des économies ? Votre comptable peut vous aider à cet égard.


Voyez si vous pouvez réduire vos coûts de main-d'œuvre. Dans la mesure du possible, faites appel à des étudiants ou à des travailleurs flexibles pour le service et la vaisselle. Notez qu'il est toujours bon de travailler avec une équipe permanente. Lorsque vous êtes en entretien d'embauche, vous pouvez toujours demander leur point de vue sur le futur au sein de votre entreprise. Vous saurez ainsi ce que vous pouvez gagner l'un et l'autre. Une communication honnête permet à chacun de progresser.


9. Veillez à garder un coût des matières premières faible


Travaillez avec des produits de saison, des légumes que vous pouvez incorporer dans plusieurs plats. Vous réduirez ainsi vos coûts d'achat et vos stocks. Jetez le moins possible. Vous pouvez utiliser vos excédents dans des suggestions hebdomadaires. Ainsi, vous continuez à surprendre le chef, le bar et le client.


10. Moins, c'est mieux : réduisez la taille de votre menu


C'est un cliché, mais il y a une vérité dans chaque cliché : moins, c'est mieux. Passez en revue le menu. Qu'est-ce qui est le plus souvent commandé ? Qu'est-ce qui n'est presque jamais commandé ? Plus la carte est compacte, moins il y a de gaspillage et plus vous pouvez offrir de la qualité. Saviez-vous que 80 % de votre chiffre d'affaires est réalisé par seulement 20 % de votre gamme complète de plats ? Voulez-vous donc accroître les bénéfices de votre entreprise de restauration ? Limitez alors le nombre de plats sur votre carte. En effet, les clients préfèrent la bonne nourriture à un large choix.


En outre, la limitation du nombre de plats présente de nombreux autres avantages. Vous pouvez travailler plus souvent avec des produits frais, vous réduisez les temps d'attente et vous n'avez pas besoin de stocker autant.


Curieux de connaître d'autres astuces pour rentabiliser votre activité de restauration ?


Restez informé


En tant que consultant en Horeca, je suis naturellement de près tous les développements. Si vous voulez rester bien informé, n'hésitez pas à vous abonner pour rester informé ou à me contacter sans engagement.

Comments


bottom of page