• Gino Vermeulen

La reprise d'un établissement Horeca : à quoi faut-il faire attention ?

Il y a beaucoup de choses à considérer lors de la reprise d'un établissement Horeca. En tant que consultant en hôtellerie/restauration, je suis en mesure de vous guider dans cette démarche.


Grâce à de nombreuses années d'expériences dans le secteur, j'ai pu accumuler les relations nécessaires pour aider les futurs entrepreneurs de l'Horeca.


Je ne suis pas courtier – je tiens à le préciser – mais je peux vous mettre en relation avec des entrepreneurs de la restauration qui souhaitent quitter leur activité.


Je voudrais vous donner quelques conseils pour vous aider à démarrer.

Le business plan


Le business plan est le document de base pour créer ou reprendre une entreprise. Dans ce business plan, vous décrivez qui vous êtes, ce qui vous motive, comment vous souhaitez développer votre future entreprise Horeca et quelles stratégies vous souhaitez implémenter dans la réalisation de tout cela.


Un business plan est un document important pour les investisseurs ou les partenaires potentiels. Cependant, c'est aussi une ligne directrice pour vous en tant que futur entrepreneur Horeca.


La valorisation de l'entreprise


Le propriétaire actuel veut tirer le meilleur parti de son entreprise. Mais en tant qu'acheteur, vous souhaitez évidemment payer le prix le plus intéressant possible. Ce n'est pas uniquement le cas dans le secteur Horeca, mais également lors de chaque transaction d'achat ou de vente.


La valeur d'une entreprise de restauration est principalement basée sur des motifs économiques. En tant que futur acquéreur, vous devrez donc vous plonger dans les chiffres.


Demandez l'accès aux chiffres des années précédentes. Les comptes annuels et les déclarations fiscales constituent ici la base.


Un autre aspect important à prendre en compte est la nature exacte de la valorisation. Seule l'entreprise sera-t-elle vendue ou bien la propriété le sera-t-elle également ?


Reprise d'un établissement Horeca dans un immeuble en location


Dans le cas d'un commerce de restauration exploité dans un immeuble loué, l'inventaire et le fonds de commerce doivent être pris en compte lors de la reprise.


Une liste d'inventaire correcte contient tout ce qui est physiquement présent dans l'entreprise - à l'exception des couverts et autres petits articles - et décrit également clairement les données disponibles (marque, numéro de type, année d'achat, etc.) de ces objets. Tous les articles prêtés et les objets privés doivent également être inclus.


Le fonds de commerce d'une entreprise Horeca est la valeur ajoutée de l'entreprise Horeca, en plus de la valeur de l'inventaire. On parle de choses telles que le potentiel de profit, la réputation et la clientèle.


Reprise d'un commerce de restauration et d'un bien immeuble


Dans ce cas, en plus de la valeur de l'inventaire et du fonds de commerce, la valeur du bien est également prise en compte. Cette valeur dépend de plusieurs facteurs : la propriété répond-elle à toutes les exigences (Horeca), quelle est la localisation, quel est le rapport entre la surface de vente et les surfaces générales et de service, etc.


La valeur de la propriété doit être proportionnelle au revenu potentiel.


Les fournisseurs et les obligations d'achat


De nombreuses brasseries, mais aussi des fournisseurs en vin ou en café, concluent un contrat d'achat avec les entrepreneurs Horeca pour une durée déterminée.


Ces contrats d'achat comportent souvent une clause selon laquelle ces fournisseurs doivent être retenus lors de la reprise de l'activité. En tant qu'acheteur, vous devez donc respecter la durée restante de ces contrats.


Pour terminer, je voudrais vous donner une check-list de contrôle – non-exhaustive – des choses que vous devez absolument prendre en compte.


Check-list

  • Le vendeur est-il autorisé à vendre ?

  • Le propriétaire coopère-t-il à la vente ?

  • Quel est l'affectation de l'établissement ? Restaurant, brasserie, café, … Cela correspond-il au concept que vous avez en tête ?

  • Combien de temps dure encore le contrat de location ?

  • Les autorisations sont-elles en règle ?

  • Les activités sont-elles conformes au plan de secteur ?

  • Y a-t-il des obligations vis-à-vis des fournisseurs ?

  • Existe-t-il d'autres contrats en cours, tels que des contrats de maintenance ?

  • Existe-t-il un financement auprès d'une banque et celle-ci accepte-t-elle le transfert ?

  • Le bâtiment répond-il aux exigences en termes de permis de construire, de sécurité incendie, d'acoustique, de sécurité électrique, etc.

  • Qu'en est-il des droits de propriété intellectuelle tels que le logo, l'identité visuelle, le nom de l'entreprise ?

  • Quelle est la politique de la commune ? Y aura-t-il des restrictions à l'avenir en raison de la politique de la commune, par exemple en limitant les heures d'ouverture ?

  • La terrasse est-elle en ordre de permis ?

Cette check-list n'est pas exhaustive. Vous avez d'autres questions particulières sur la reprise d'une entreprise Horeca ? En tant que consultant en Horeca, je serais heureux de pouvoir vous aider. N'hésitez pas à me contacter, sans engagement de votre part, si vous envisagez de reprendre une entreprise de restauration.


Rester informé


Dans le cadre de mon activité de consultant de l'horeca, je suis naturellement de près tous les développements. Je vous invite à vous abonner à mon bulletin d'information si vous souhaitez rester informé. Vous pouvez bien sûr toujours me contacter pour toute question spécifique.